dimanche 3 octobre 2010

L'étrange mojo d'écriture...

Tu l'attends. Tu le souhaites. Tu t'assois devant ton portable et tu espères qu'il montera dans un humpf fabuleux et que les doigts se mettront à courir sur le clavier, plus vite que les mots qui se bousculent dans ta tête. Mais, c'est pas toujours comme ça.

C'est qu'il est insaisissable ce mojo d'écriture.

J'ai passé une semaine de fou au boulot. J'ai dormi six heures par nuit. Je couve un rhume et, pourtant, je suis inspirée. Tout le contraire des conditions gagnantes! Ahem!

J'ai ouvert un nouveau fichier Word pour me dérouiller et pouvoir replonger à fond dans la suite de mon roman. C'était juste pour pratiquer l'écriture automatique et voilà que je viens de commencer un projet parallèle. Très parallèle. Avec une voix familière qui parle un peu plus fort que les autres et qui veut se faire entendre. 

Trois déclencheurs sont venus assaisonner le mojo. Muse II qui met pas mal sa couleur, la toune de Foo Fighters que je vous mets en lien dans ce message et le roman Fall de Colin McAdam qui est venu me bouleverser et m'inspirer comme ce n'est pas possible. 

La beauté de la chose, c'est qu'on ne sait pas ce que ça va donner. Est-ce que c'est un récit qui se ramassera dans vos mains? Seul l'avenir le dira!

http://www.youtube.com/watch?v=QV5ikhW_wAA&feature=fvst

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Pour laisser un commentaire:
Dans le menu ci-bas, sélectionner ANONYME si vous n'avez pas de blogue (mais laissez votre nom svp!)